APPEL DU FRONT CITOYEN TOGO DEBOUT

ACDI, ALCADES, APED, ASVITTO, Flambeau Citoyen, FTBC, LCT, LTDH, Missite , Mouvement des Artistes Engagés du Togo, Mouvement Patriotes Togolais, NUBUEKE, Rameau de Jessé, REPAJOSEC, STT, SYNPHOT, UST, Winiga

Togolaise, Togolais, que tu sois du Nord, du Sud, de l’Ouest, de l’Est,

Que tu sois paysan, ouvrier, commerçant, enseignant, fonctionnaire, haut cadre, agent de l’Etat ou du privé,

Que tu sois animiste, musulman, chrétien, croyant, ou non croyant,

Tu es avant tout un citoyen togolais. Le Togo, notre patrimoine commun, a besoin de toi car le Changement c’est maintenant.

Oui l’heure du changement est venue, et aucun changement ne peut plus s’accomplir sans ton concours, sans ton implication et surtout sans ta détermination. Car être citoyen :

C’est exercer son droit de contrôle.

C’est choisir le système politique, économique et social qui doit tout organiser dans notre pays.

C’est comprendre que plus rien sur la terre de nos aïeux ne peut plus se faire sans ton consentement.

C’est rester mobilisé et déterminé pour défendre tes droits.

Citoyen togolais, ton heure de gloire est arrivée, ton heure a sonné comme ce fut le cas pour nos pères pour l’indépendance mais aussi comme ce fut le cas pour Soundiata Kéita, grande figure de l’Afrique qui a décidé un jour de renverser l’ordre de l’histoire en se levant  pour montrer à tous que plus rien ne sera comme avant.

Oui plus rien ne sera comme avant si telle est ta volonté, citoyen togolais et si telle est notre volonté, car le réveil du lion inaugure une ère nouvelle, l’ère du changement.

Ce changement n’est contre personne, il n’est pas contre tel ou tel parti politique ou encore contre telle ou telle ethnie mais il est une nécessité pour l’épanouissement de chacun et de nous tous.

Peuple meurtri, frustré, atterré, aliéné et assujetti, tu veux reprendre ta liberté. Et celle-ci passe par la revendication légitime du retour à la CONSTITUTION de 1992.

Tu tiens à cette constitution car elle symbolise l’ouverture d’une ère démocratique et doit signifier surtout pour tous les togolais, gouvernants et gouvernés que désormais personne ne peut plus être au-dessus de la Loi. Une sagesse de nos cultures nous enseigne que « ce que tout un peuple a  noué, une seule personne ne saurait le détricoter ».

 Le retour à C92 demeure un impératif non négociable, un remède à un mal profond et aucun argument juridique ne peut faire  supprimer cette revendication, clé de voûte de notre lutte collective pour la libération.

Nous saluons le dialogue qui va s’ouvrir mais nous disons haut et fort à tous les partis politiques et surtout au pouvoir en place que le Changement c’est maintenant et cela passe par le retour à C92.

Autorités politiques, vous n’êtes pas au-dessus du peuple et de la volonté des citoyens, vous êtes, au contraire, au service du peuple car vous êtes une émanation du peuple. Et les peuples se donnent des chefs pour les protéger, les défendre et non pour les asservir.

La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

L’heure a sonné et le changement c’est maintenant.

Le dialogue pour nous citoyens constitue un moyen de penser pacifiquement entre togolais cette ère du changement et alors pas de dialogue dilatoire. Nous avons les yeux fixés sur vous.

Tout le peuple est en attente et nous demandons au chef de l’Etat, par amour pour ce pays, de prendre la bonne décision pour entrer dans l’Histoire. Le temps est venu de consacrer nos énergies au développement de notre patrimoine commun, le Togo, au lieu de discuter toujours sur le pouvoir, et  sur les prises de pouvoir par des procédures illégitimes habillées de légalité contestable.

C’est pour cette raison que le Front Citoyen « Togo Debout » salue la prise de position claire et non équivoque du Président Nigérian Muhammadu BUHARI dont le pays est membre de l’Institution en charge de la médiation au Togo.

Le FCTD convie alors tous les acteurs et protagonistes de la crise à faire preuve de volonté et à s’inscrire dans ce schéma qui semble la seule et unique voie pour une sortie pacifique et durable de la crise togolaise.

 En soutenant que les transitions pacifiques sur le continent ne sont plus négociables compte tenu du poids que font peser les crises politiques sur l’économie et sur les citoyens ordinaires et en indiquant que son « administration travaillera avec les autres chefs d’Etat de la CEDEAO pour empêcher que les transitions politiques ne dégénèrent en crises afin que les citoyens puissent concentrer leurs énergies et leurs ressources sur les questions de développement plutôt que d’essayer de survivre à des bouleversements politiques, son Excellence le Président BUHARI a touché du doigt le malaise profond dont souffre le Togo depuis des années déjà et a dévoilé par voie de conséquence le seul et unique schéma idoine pour une sortie pacifique et durable de la crise togolaise.

Car en situation de crise permanente, l’idée d’une transition politique pacifique reste neutre et non partisane ; elle est seule vectrice de l’intérêt supérieur de la Nation.

C’est pourquoi le FCTD appelle de tous ses vœux que les prochaines discussions puissent courageusement et avec un élan patriotique, déboucher sur une période transitoire, moment d’abandons, de pardon et décollage !

Moment de mise en œuvre des engagements pris ; véritable moment de perfectionnement et de renforcement du cadre électoral et des institutions impliquées dans le processus électoral en vue des véritables compétitions démocratiques futures.

A tous les participants au dialogue, nous disons que le peuple reste et restera mobilisé s’il  n’obtient pas ce qu’il désire : aucun compromis sur le dos du peuple.

Citoyens togolais, par votre détermination, l’hymne « la terre de nos aïeux » a été ramené quand certains le pensaient impossible, le retour à C92 est tout aussi possible et reste le symbole de la victoire de tout un peuple, alors levons-nous et défendons-la avec fierté et dans la dignité.

La détermination, la mobilisation sont les armes citoyennes pour toutes nos revendications.

La volonté du peuple est et reste toujours invincible.

Togo Debout, Luttons sans défaillance

Fait à Lomé le 13 février 2018

Le Front Citoyen Togo Debout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*